Consolidated Appeal for Chad 2008

10 December 2007

La crise humanitaire au Tchad est engendrée par la dégradation de la situation sécuritaire au Darfour, l’insécurité persistante en République Centrafricaine (RCA), et une instabilité interne croissante liée aux activités de groupes armés d’opposition et aux tensions intercommunautaires. Depuis 2003, le Tchad abrite 239,700 réfugiés soudanais à l’est du pays et 45,300 réfugiés centrafricains au sud; les conflits internes ont provoqué le déplacement de 173,000 Tchadiens à l’est du Tchad. Depuis 2006, la situation sécuritaire ne cesse de s’aggraver, entraînant des besoins humanitaires croissants, et empêchant une réponse humanitaire appropriée.

Malgré l’insécurité, l’assistance humanitaire a bénéficié à plus de 458,000 personnes en 2007. Cela a permis de sauver des vies et de réduire la vulnérabilité de ces personnes, et de réduire la mortalité globale en dessous de 1/10,000/jour. La situation reste cependant critique. L’augmentation de la violence, les difficultés d’accès aux populations dans le besoin, et la diminution régulière des ressources naturelles comme l’eau et le bois, sont autant de facteurs qui risquent de rendre les populations encore plus vulnérables.

Le 25 septembre 2007, la Résolution 1778 du Conseil de Sécurité des Nations Unies a autorisé le déploiement d’une force de maintien de la paix dans l’est du Tchad et au nord-est de la RCA. Toutefois, compte tenu de l’insécurité constante au Darfour et en RCA, le retour des réfugiés en 2008 est très peu probable; on peut par contre envisager une augmentation des réfugiés qui chercheront à trouver refuge au Tchad. De nouveaux mouvements de populations pourraient même avoir lieu à l’est du Tchad.

La réponse à la situation humanitaire en 2008 se concentrera sur lesbesoins d’urgence, avec un accent sur la promotion de l’autosuffisance et les capacités locales de toutes les populations affectées par l’insécurité (déplacés, réfugiés et les populations environnantes). Les priorités stratégiques sont:

  1. S’assurer que les personnes affectées par l’insécurité (réfugiés, déplacés et populations hôtes) ont accès à des programmes de protection et d’aide tenant compte de leurs besoins vitaux et de mettre tout en œuvre afin que ces besoins soient couverts;
  2. Faciliter la recherche de solutions durables pour toutes les personnes affectées;
  3. Renforcer la capacité des acteurs humanitaires et des communautés à répondre aux besoins humanitaires et des communautés pour répondre aux besoins humanitaires aigus;
  4. Renforcer la sécurité pour que les acteurs humanitaires puissent faire leur travail tout en continuant à consolider et à accroître l’espace humanitaire.

Pour mettre en œuvre ces priorités, à travers les secteurs et projets afférents, cet appel sollicite le montant de US$[1]287,661,130.[2]


[1]Tous les chiffres en dollars dans ce document sont en dollars américains.  Les fonds pour cet appel doivent être rapportés au Service du Suivi Financier (FTS,fts@reliefweb.int), qui publiera ses besoins ainsi que ses fonds sur la page de CAP 2008.

[2]Plusieurs changements de dernière minute ont été effectués dans les projets de cet Appel. Par conséquent, le moment total de
$287,7 millons qui est mentionné dans ce document à une différence de 1.7 millions par rapport de la somme qui a été sollicitée précédemment dans le document de synthèse 'Humanitarian Appeal 2008 summary'. 

Document History

10 December 2007

Download the Document

Related Links

Projects:

PDF

Word