Mali 2013 - Actions prioritaires et analyse des besoins humanitaires suite à l'escalade du conflit en janvier 2013 au centre et nord du Mali

12 March 2013

Please note that the english version of the document can be found under the Related Links section. 

Les projections et analyses effectuées dans le cadre du CAP 2013 demeurent pertinentes, de même que les objectifs stratégiques. Les actions de la communauté humanitaire doivent permettre de:

  • Assurer une réponse efficace aux besoins les plus importants des populations vulnérables dans l’ensemble du pays. 
  • Adapter la réponse à l’évolution des besoins humanitaires dans les zones affectées par le conflit, selon des modalités opérationnelles qui prennent adéquatement en compte les contraintes sécuritaires et qui respectent les principes guidant l’action humanitaire.

Les priorités d’actions sont les suivantes:

Sécurité et accès 

  • Mobiliser urgemment les ressources nécessaires pour renforcer la gestion opérationnelle de la sécurité. Cela inclut: le renforcement de DSS et des télécommunications d’urgence, la révision du plan de contingence sécuritaire, le renforcement de la coordination au niveau de la cellule sécurité et la communication entre les divers acteurs, ONG et agences NU, incluant également des éléments de formation.
  • Renforcer les activités dans le domaine « mine action » et adapter le dispositif logistique aux nouvelles contraintes sécuritaires. Renforcer les actions cross-border.
  • Renforcer la coordination civilo-militaire à Bamako et dans les régions en fonction des besoins (par ex. à Mopti).
  • Renforcer le dialogue dans les régions avec les acteurs locaux (autorités civiles et militaires, autres).

Réponse humanitaire

  • Renforcer la coordination des actions dans tous les domaines de la protection et augmenter les capacités dans les zones accessibles. Cela inclut notamment: prévention, monitoring, cohésion sociale, mine action, suivi des mouvements de population, protection de l’enfance, violence basée sur le genre. Renforcer la coordination intersectorielle dans le domaine de la protection.
  • Effectuer dès que les conditions de sécurité le permettent des évaluations multisectorielles dans zones affectées par le conflit. Il est important que l’ensemble des partenaires coordonnent ces évaluations et soient conscients que celles-ci peuvent être très sensibles.
  • Augmenter les capacités pour répondre à des urgences.
  • Dans les zones affectées par le conflit, assurer que l’assistance se poursuive dans les domaines de la sécurité alimentaire et de la nutrition, de même que pour le renforcement des services sociaux de base y compris les services de santé. La réponse humanitaire va également continuer à intégrer la protection des civils conformément au Droit International Humanitaire et aux droits de l’Homme.  En fonction de l’évolution des besoins l’adapter.
  • Renforcer le travail / partenariat avec les acteurs locaux.

 Communication et plaidoyer

  • Plan d’action à développer au niveau du HCT pour communiquer sur les besoins humanitaires et faire le plaidoyer pour la recherche de fonds. Ce plan d’action doit rappeler la responsabilité première des autorités maliennes de subvenir aux besoins de la population. Son objectif devrait être de communiquer sur les besoins et défis dans l’ensemble du pays, avec un focus plus spécifique sur les régions affectées par le conflit.
  • Développer des messages clés au niveau du HCT.
  • Plaidoyer pour le rétablissement de l’administration et des services publics dans les centres urbains au nord.
  • Plaidoyer pour la réouverture en toute sécurité, des accès commerciaux vers les régions du nord, y compris pour le commerce transfrontalier.

Document History

12 March 2013

Download the Document

Related Links

English Version

Download the Document
PDF
Word

Project
Project Details  

 

Liens FTS
La page principale FTS
La page web de l'appel sur FTS

Lien ReliefWeb
La page web du pays