A propos d’OCHA Mali

Pays enclavé d’une superficie de 1,2 million de km2, le Mali est affecté depuis 2012 par trois défis majeurs :

  • l'insécurité alimentaire et la malnutrition;
  • la pauvreté exacerbée par l’érosion de la résilience des ménages face à des chocs de plus en plus fréquents;
  • le conflit qui a éclaté en janvier 2012 dans le nord du pays.

La combinaison de ces différents facteurs de vulnérabilité a créé une situation humanitaire sans précédent au Mali ayant affecté des centaines de milliers de familles.

Le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) au Mali a été ouvert en avril 2012 par le Coordonnateur des Secours d'Urgence des Nations Unies pour soutenir le Coordonnateur Humanitaire et l’Equipe Humanitaire du Pays dans leurs efforts de coordination de la réponse et de plaidoyer.

En outre, OCHA soutient les efforts du Gouvernement Malien et de la communauté humanitaire consistant à apporter une assistance humanitaire rapide et coordonnée  aux personnes rendues vulnérables par la crise. Cette assistance inclut : la sécurité alimentaire, la malnutrition, la santé, l’éducation, l’eau, hygiène et assainissement, les abris d’urgence, la protection et l’assistance multisectorielle aux populations déplacées internes et aux communautés qui les accueillent. 

En coopération avec le Gouvernement et tous les acteurs humanitaires, OCHA coordonne les initiatives basées sur les stratégies de planification et de mobilisation des ressources. En 2012 et en 2013, des appels de fonds consolidés (CAP) ont été lancés pour le Mali. Pour 2014-2016, la communauté humanitaire a lancé un plan de réponse stratégique à travers lequel les humanitaires au Mali recherchent 481 millions de dollars pour l’année 2014.

OCHA a également pour mission de faciliter le partage de l'information avec tous les partenaires en vue de soutenir la prise de décision, la planification et la mise en œuvre des programmes humanitaires.

Au Mali, OCHA a des bureaux à Bamako, Tombouctou, Mopti et Gao.