Financement Humanitaire

Cette année, les acteurs humanitaires recherchent 481 millions de dollars pour le Mali à travers le Plan de Réponse Stratégique (Strategic Response Plan-SRP), soit environ 5 millions de dollars de plus qu’en 2013. L’intégration des projets de relèvement précoce estimés à 30 millions de dollars et la revue à la hausse d’environ 80 millions de dollars des fonds requis pour la sécurité alimentaire justifient principalement cette augmentation.

Le SRP révisé pour le Mali a pour objectifs de :

  • recueillir les données sur les risques et les vulnérabilités, les analyser et intégrer les résultats dans la programmation humanitaire et de développement ; 
  • soutenir les populations vulnérables à mieux faire face aux chocs en répondant aux signaux d’alerte de manière anticipée, réduisant la durée du relèvement post-crise et renforçant les capacités des acteurs nationaux;
  • et fournir aux personnes en situation d’urgence une assistance coordonnée et intégrée, nécessaire à leur survie.

Pour 2014, la communauté humanitaire va continuer son appui aux efforts du Gouvernement du Mali visant à relever les défis humanitaires et soutenir les solutions durables y compris dans le secteur de l’aide alimentaire et la relance de la production agricole. Les résultats prévisionnels de la campagne agro-pastorale indiquent une baisse globale de la production de 19 % par rapport à 2012-2013 et une baisse de 9 % par rapport à la moyenne des 5 dernières années. La faible production agricole dans un contexte où les moyens de subsistance sont très limités a rendu vulnérable sur le plan alimentaire plus de 3 millions de maliens dont 800 000 nécessitent une aide immédiate. Par ailleurs, il est urgent d’appuyer efficacement les interventions agricoles de la prochaine campagne qui se prépare dès le mois de février et qui nécessite un financement rapide pour les agriculteurs et éleveurs ayant perdu leurs moyens de production.

Le Gouvernement du Mali et les acteurs humanitaires sont en train de mobiliser des ressources, qui seront complémentaires, afin que l’aide parvienne dans les meilleurs délais aux communautés les plus vulnérables.

Cette année, les acteurs humanitaires prévoient d’assister 359 000 enfants de 6 à 59 mois touchés par la malnutrition aiguë – soit 107 000 en malnutrition aiguë sévère et 252 000 en malnutrition aiguë modérée - tout en menant des actions de prévention.

C’est au nord du pays que l’accès aux soins de santé, à l’éducation, à l’eau, l’hygiène et l’assainissement et aux abris est le plus affecté par la crise sécuritaire. En 2014, les humanitaires comptent poursuivre leurs actions pour faciliter l’accès à l’éducation à 600 000 élèves, l’accès à l’eau, à l’hygiène et aux soins de santé à 2 millions de personnes et l’accès aux abris et aux articles non alimentaires à 280 000 personnes.

De nombreux défis persistent en matière de protection des civils. Il est urgent de mettre en place des solutions durables au profit des personnes déplacées internes y compris celles retournées, des populations locales ainsi que des réfugiés maliens rapatriés. En 2014, les humanitaires ciblent environ 1 million de personnes à travers les différentes activités liées à la protection. 

En revanche, il est essentiel que les ressources demandées dans le cadre du CAP soient engagées au plus vite car les besoins n’attendent pas. 

En 2013, l’Appel de Fonds Consolidé (CAP) pour le Mali d’un montant de 477 millions de dollars a été financé à hauteur de 55,5% - soit 264 millions de dollars mobilisés.

Mali 2014 (SRP)

Requested: US$ 481,000,000
Contributed: US$ 241,000,000
Coverage: 50.19%
Pledged: US$ 0