Skip to main content

You are here

A propos du FHRAOC

Le Fonds Humanitaire Régional pour l’Afrique de l’ouest et du centre (FHRAOC) s'appuie sur le succès du modèle des Fonds Humanitaires Communs pour les pays (plus connus sous l’appellation Country-based Pooled Funds, sous l’acronyme CBPFs) avec pour objectif de les étendre à des contextes plus variés tel que celui de la crise du Sahel et de manière plus rentable. Le Fonds Humanitaire Régional pour l’Afrique de l’ouest et du centre (ci-après "FHRAOC") permettra de:

  • Soutenir la réponse humanitaire dans les pays où la mise en place d’un CBPF n’est pas optimale;
  • Soutenir une réponse humanitaire cohérente aux urgences régionales, promouvoir la collaboration transfrontalière et les synergies entre les allocations des enveloppes pays; 
  • Elargir l’accès au financement direct pour les ONG, y compris les organisations nationales et/ou locales; 
  • Promouvoir des initiatives globales qui améliorent la qualité de l’aide et de la réponse humanitaire. 

Le FHRAOC, basé au bureau Régional d’OCHA pour l’Afrique de l’ouest et du centre, gère des enveloppes pays qui seront activées ou désactivées en fonction des besoins humanitaires, des ressources disponibles et des engagements des donateurs. L'activation d'une enveloppe pays donnée sera approuvée par le Coordonnateur des Secours d'Urgence (ERC) sur recommandation d’OCHA après consultation d'un ensemble de parties prenantes, y compris les donateurs et les partenaires opérationnels.  

Les conditions d’ouverture d’une enveloppe comprennent :  

  • Une demande officielle et explicite du Coordonnateur humanitaire (CH) adressée à l’ERC; 
  • Une justification solide fondée sur l'ampleur des besoins humanitaires, les exigences opérationnelles et les capacités de coordination; 
  • L’engagement des donateurs qui permet d’atteindre un seuil minimum de contributions prédéterminé; et 
  • L'engagement du CH à garantir une gouvernance et une gestion appropriées des fonds avec le soutien d’un Comité Consultatif.  

La première enveloppe pays activée sous le FHRAOC est celle du Niger depuis juillet 2021. Les prochaines enveloppes attendues sont celles du Burkina Faso, et ensuite les autres enveloppes du Cameroun, Mali et Tchad suivront. 

Comme c'est actuellement le cas pour les CBPF, un seuil minimum d'engagements financiers, adapté au contexte du pays, sera établi afin d’activer une enveloppe pays. Cela permettra d'éviter la dilution des ressources et de s'assurer qu'elles sont suffisantes pour soutenir une allocation stratégique dans un pays donné.